1

Travailler et recruter du personnel en 2020, qu’est-ce qui change?

DSCN8113.jpg
Matthieu Postiau
  • 4 Min de lecture
Workandrecruitstaffin2020whatischanging.jpg

Le changement est une des valeurs fondatrices de chez Rainbow Resources Group depuis sa fondation. Nous savons tous que la société est en continuelle transformation, mais il est vrai que la crise du Covid-19 a forcé celle-ci au changement radical et à l’adaptation. La question se pose, qu’est-ce que nous devons concrètement changer dans notre environnement professionnel et dans le processus de recrutement?

La crise que nous traversons touche énormément le fonctionnement de plusieurs secteurs, dont celui du recrutement et de l’interim. Recruter une personne se fait habituellement à travers divers interviews et contacts réels. Les habitudes ainsi que les processus ont changé par obligation et cela atteint clairement de près ou de loin le fonctionnement de nombreuses sociétés. L’Homme doit s’habituer à ce nouveau fonctionnement et les entreprises doivent s’adapter au contexte sanitaire et économique. Les dispositifs ne sont pas toujours simples à mettre en place et représentent aussi un certain coût non négligeable pour les diverses structures. C’est ainsi qu’une tendance du télétravail émerge et prouve que travailler de chez soi peut être efficace.

Recruter une personne n’a que peu changé à travers les dernières années: le candidat envoie son CV, un premier contact téléphonique se fait puis un ou plusieurs interviews face à face sont organisés. Ce processus s’est clairement compliqué dû à l’impact sanitaire du Covid-19 en Belgique et dans le reste du monde. Plusieurs mesures doivent être prises comme, par exemple, mettre à disposition du gel hydroalcoolique, éviter les contacts physiques ainsi que la mise en place de plexiglas entre le consultant et le candidat. Il est clair que choisir l’option de seulement analyser le CV et d’organiser les interviews par vidéoconférence est une solution simple, mais pas forcément la plus efficace. La majorité de notre langage se fait à travers nos gestes et cela n’est pas toujours aussi clair à travers un appel vidéo. Il ne faut pas oublier que les contacts humains et la communication transparente et claire sont non négligeables. C’est pour cela que je vous conseille de rencontrer vos futur(e)s collègues en face à face, tout en respectant les mesures sanitaires bien sûr.

Les employés doivent aussi s’adapter aux nouvelles règles mises en place par le gouvernement. De nouvelles tâches vont se développer et d’autres vont devoir être adaptées. Il est clair que la communication ne se fait plus du tout par le contact physique. Cette tendance va perdurer une fois que le virus sera complètement disséminé, car cela va rentrer dans nos moeurs.

Les tendances dans le recrutement et l’emploi vont sûrement aussi être impactées. Une probable crise économique qui suivra la crise sanitaire et épidémique est plus que probable. Celle-ci entraînera une possible instabilité de l’emploi. Cette incertitude va se refléter dans l’augmentation des missions intérimaires dans certains secteurs et la diminution des contrats fixes, selon plusieurs sources. Après, il est impossible de prédire de façon précise ce que l’avenir nous réserve.

Afin de sortir de cette crise de façon optimale et correcte, il est clair que nos habitudes et moeurs doivent ou ont déjà changé. Autre que les mesures individuelles, les entreprises devront aussi s’adapter et investir dans l’équipement nécessaire afin de garantir la sécurité sanitaire de leurs employés et clients.

“If you fail to plan, you plan to fail” Frank Van De Voorde

Sources:
https://www.rtbf.be/info/societe/detail_coronavirus-ces-secteurs-qui-recherchent-activement-des-interimaires?id=10467386
Federgon

 

Ce site Web utilise des cookies. Consulter notre politique en matière de cookies.